Tajwid


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le musulman voleur!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ILM



Messages : 34
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Le musulman voleur!!!   Dim 13 Déc - 3:30

Bien évidemment qu’il est interdit de voler en Islam ! Et pourtant, certains fidèles négligents s’appliquent à cette tâche sans s’en rendre compte. Un jour, le Prophète a énoncé : « Le pire des voleurs parmi les hommes est celui qui vole de sa prière. » Les Compagnons présents s’exclamèrent : « Ô Messager de Dieu ! Comment peut-il voler de sa prière ? » Il répondit : « En ne complétant pas ses inclinaisons et ses prosternations. » [Rapporté par At-Tabarânî et Al-Hâkim.]
La façon d’accomplir les inclinaisons et les prosternations est effectivement symptomatique de l’importance accordée à la prière en général : un petit diagnostique s’impose.

La prière, une course contre la montre ?

Allâh n’exige de Son serviteur que cinq prières dans une journée de 24 heures ― cinq prières qui n’obéissent nullement aux règles du 24 heures du Mans ! Combien de minutes s’écoulent entre le premier takbîr et le salâm de clôture ? Dix, neuf, huit, sept, six, cinq, ou moins encore !?
Si l’orant gardait constamment à l’esprit qu’il prie devant son Seigneur, il ne voudrait jamais interrompre cet instant : entouré d’un halo de lumière divine, il passe un temps privilégié avec son Créateur. Les anges de la miséricorde se tiennent autour de lui et ne ratent aucun de ses mouvements. Les pieux prédécesseurs, conscients de cette réalité, accomplissaient leur prière comme si elle était la dernière de leur existence, concentrés et pleins d’espoir : ils espéraient en effet que l’ange de la mort vienne les surprendre dans ce moment de recueillement profond. Est-ce le profil spirituel auquel aspirent les croyants des temps modernes ?

Il n’est point rare de voir dans les mosquées des orants se baisser et se relever hâtivement lors des inclinaisons et des prosternations, à l’instar d’oiseaux qui picorent. Si les volatiles se nourrissent de cette manière, le croyant, lui, n’a guère le temps d’alimenter son âme. Comment peut-il méditer les paroles constitutives de la prière s’il ne s’accorde pas le délai nécessaire à les prononcer clairement ? La rapidité qui anime ses mouvements l’empêche de se concentrer et nuit à la réflexion qui doit le rapprocher de son Seigneur.La prière se réduit alors à une séance de gymnastique douce sans aucun effet durable sur l’individu, ce qui se ressent inévitablement au niveau de ses agissements.




La prière, LE pilier par excellence

La çalât est la relation spirituelle qui lie le croyant à Allâh . Elle illumine l’âme humaine et permet au musulman de relativiser son existence. En priant cinq fois par jour, le serviteur entretient sa foi, réfrène ses désirs et ses passions et cherche l’agrément de son Seigneur. Allâh dit dans le Coran : « […] Accomplis la çalât, car la çalât préserve des turpitudes et des actes blâmables. Y a-t-il un acte plus grand que celui de se souvenir du Seigneur qui connaît parfaitement tout ce que vous faites ? », s.29 Al-‘Ankaboût (L’Araignée), v.45.
Non seulement la prière protège celui qui la pratique régulièrement des dangers des péchés, mais elle le purifie également des fautes commises, comme l’énonce le Coran : « Accomplis la çalât aux deux extrémités du jour et à certaines heures de la nuit ! Les bonnes actions dissiperont l’effet des mauvaises […] », s.11 Hoûd, v.114.
Si l’on compare les mauvaises actions à des microbes ou à des virus, la prière devient alors les anticorps ou les antibiotiques qui débarrassent l’organisme de tout ce qui lui est nuisible. Le Prophète dit en substance : « Tout musulman qui, à l’heure exacte de la prière, fait bien ses ablutions, se prosterne avec humiliation et sincérité, voit tous ses péchés expiés, sauf s’il commet un péché capital. Cela vaut tout au long de sa vie. » [Rapporté par Mouslim.]
Allâh donne donc l’occasion à Son serviteur de se débarrasser de ses fautes cinq fois par jour. Il serait fort dommage de ne pas profiter de chaque rencontre avec l’Absoluteur.
‘Oqba Ibnou ‘Amr rapporte ces paroles de l’Envoyé de Dieu : « Tout musulman qui fait ses ablutions dans les règles et qui accomplit la prière comme il se doit, sachant la valeur de toute parole prononcée au cours de la prière, repart [innocent] comme s’il venait de naître. » [Rapporté par Mouslim.]




Le Prophète a expliqué : « La première chose au sujet de laquelle le serviteur devra rendre compte au Jour du Jugement, c’est la prière. Si elle est valide, le reste de ses actions le sera aussi ; si elle est caduque, le reste de ses agissements le sera également. »
Si la prière ― la plus importante des adorations ― est accomplie à toute vitesse, qu’en est-il des autres actes individuels ou collectifs ? On rapporte que le Prophète , observant un homme qui se relevait trop rapidement de l’inclinaison et de la prosternation au cours de sa prière, avertit les gens alentour que si cet homme mourait dans de telles circonstances, il quitterait ce monde avec une foi autre que celle de l’Islam. Les conséquences d’une telle situation sont donc lourdes : cet homme risque un châtiment éternel, puisqu’il ne serait plus considéré comme musulman. Une prière accomplie dans les règles de l’art est une source de bonheur ici-bas et dans l’au-delà comme le précise Allâh dans le Coran : « Bienheureux sont certes les croyants, ceux qui prient avec attention et humilité. », s.23 Al-Mou’minoûn (Les Croyants), v.1-2.
Il dit également : « Et cherchez du réconfort dans la patience et la çalât ! Certes la çalât est une lourde obligation, sauf pour les humbles […] », s.2 Al-Baqara (La Génisse), v.45.

Ce que le musulman ou la musulmane ― quel que soit son statut ou son âge ― doit retenir est qu’à partir du moment où il (elle) commence à accomplir sa prière, il (elle) doit toujours essayer d’améliorer sa manière de prier ― et ce jusqu’à sa mort. Il ne s’agit pas seulement de ralentir la cadence de ses mouvements, car le perfectionnement de la prière passe également par une concentration et un recueillement profonds qui vont lui permettre de s’extraire spirituellement de sa vie mondaine et d’apprécier les délices d’une communication intime avec son Seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Le musulman voleur!!!   Dim 13 Déc - 18:19

Merci pour cette exhortation!

C'est un très beau rappel

Qu'Allah nous guide dans nos prière et dans nos vie jusqu'à sa rencontre le jour du jugement dernier
Revenir en haut Aller en bas
http://tajwid.forumactif.com
 
Le musulman voleur!!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment devenir musulman(ne)
» Votre avis SVP: biographie A. Rimbaud voleur de feu
» Le divorce et ses effets néfastes sur le musulman
» comportement d'un musulman
» Présentation Ali musulman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tajwid :: Discussion générale-
Sauter vers: